Lpergo.net » Traitements » Somnifères : quels sont les types présents sur le marché ?

Somnifères : quels sont les types présents sur le marché ?

Les troubles du sommeil sont très courants de nos jours, et le plus répandu est l’insomnie, qui fait de la vie des personnes en souffrant un vrai cauchemar éveillé.

Afin de les aider, les somnifères sont apparus. Y a-t-il un unique type de somnifères ? Quels sont leurs effets secondaires et les avis les concernant ?

Types de somnifères

Les somnifères, aussi appelés les hypnotiques, sont des médicaments sous ordonnance, dont le but est d’induire le sommeil chez les personnes souffrant de difficultés à ce niveau là. d’endormissement ou de réveils précoces. Ils ont beaucoup changé à travers le temps, ce qui a donné beaucoup de types de somnifères, dont :

  • Les barbituriques : suite aux nombreux cas d’accoutumances enregistrées, ils sont de moins en moins utilisés.
  • Les benzodiazépines et apparentés : ce type est aussi prescrit pour l’anxiété, l’agitation psychomotrice , les convulsions et les spasmes. Dans les cas d’insomnies, ceux sont les somnifères les plus prescrits. Il en existe trois types selon leurs effets : ceux à courte durée d’action, ceux à durée d’action moyenne et ceux à durée d’action prolongée.
  • Les antihistaminiques hypnotiques : désignant surtout les antihistaminiques de type H1, qui sont utilisés pour le traitement des allergies mais qui ont des vertus sédatives et ont une action à longue durée
  • La mélatonine : aussi appelée “hormone du sommeil“, elle est présente dans certains médicaments mais qui ne sont prescrit que pour les personnes âgées de plus de 55 ans.

Effets secondaires et alternatives aux somnifères

Les somnifères sont très efficaces pour favoriser le sommeil et améliorer sa qualité, mais ils ont de nombreux effets secondaires, parmi ces effets on cite :

  • Accoutumance en cas de prises abusives.
  • Somnolence.
  • Troubles de l’humeur (agressivité, comportement phobiques et violent, etc).
  • Problèmes de mémoire et d’attention.
  • Troubles cognitifs et cardiaques (chez des sujets de plus de 60 ans)
  • Risques de dépression.
  • Risques de cancer accrus.
  • Multiplication des risques de mortalité précoce.

Vous l’aurez compris, les somnifères sont très dangereux et malgré leurs avantages sur le sommeil, ils sont de plus en plus éviter à cause de leurs effets secondaires. La prudence des personnes souffrant d’insomnies lorsqu’il s’agit des somnifères a fait qu’ils préfèrent se tourner vers d’autres alternatives. Par exemple : cures de relaxation, somnifères naturels à base de mélatonine, somnifères naturels à base de plantes (comme la camomille), les huiles essentielles en spray ou encore les infusions.

Si vous souffrez de troubles du sommeil, il est conseillé de vous adresser à un professionnel tel un docteur du sommeil qui saura diagnostiquer le problème et vous conseiller.